glandu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Glandu

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Antonomase du nom de famille Glandu.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin glandu
\ɡlɑ̃.dy\

glandus
\ɡlɑ̃.dy\
Féminin glandue
\ɡlɑ̃.dy\
glandues
\ɡlɑ̃.dy\

glandu

  1. (Populaire) (Injurieux) Niais, sot.
    • Un personnage que ce Rámon ! Un peu glandu, mais capable de diriger son entourage avec un naturel déconcertant. — (Sandra Evrard, « Vie de gauche », Le Soir, 25 mars 2006)
    • Alors que moi, qui ait aussi assisté du début à la fin aux deux accouchements de ma femme, je me sentais vraiment glandu. Pas inutile, mais glandu. […]
      On réagit chacun différemment à une grossesse, mais je pense que la norme est que l’instinct maternel existe, et qu’il permet à la femme de n’être pas glandue quand elle accueille son bébé et quand elle l’élève.
      — (tchatte)
    • je m'arrange sur le chemin pour refiler la moitié de ce que je devais porter à d'autres (on est glandu ou pas hein). — (Récit d'une première gay pride fantastique)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
glandu glandus
\ɡlɑ̃.dy\

glandu \ɡlɑ̃.dy\ masculin (pour une femme on dit : glandue)

  1. (Populaire) (Injurieux) Personne quelconque, sans importance, sans esprit.
    • Alors m'entendre dire que je suis un glandu, un étudiant attardé, non. — (Le Monde, 6 octobre 2009)
    • Je me suis reculé jusque sur un trottoir, où des braseros crépitaient dans la fumée gerbante des merguez aux abats félins, et où des malins manchaient de manière variée au centre de cercles serrés de glandus goguenards. — (Jean-Pierre Andrevon, Le Travail du furet, Le Livre de poche, 1990, page 29)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]