glymphatique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(2015) De l’anglais glymphatic, lui-même fusion de glia (« glie ») et lymphatic (« lymphatique »). C’est la neurobiologiste danoise Maiken Nedergaard qui inventa le mot en 2013. [1]

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
glymphatique glymphatiques
\ɡlɛ̃.fa.tik\

glymphatique \ɡlɛ̃.fa.tik\

  1. (Biologie) Qualifie le système de circulation du fluide cérébro-spinal à travers le système nerveux central.
    • Pour ce travail de nettoyage, qui serait responsable de la fonction récupératrice du sommeil, le cerveau utilise un système unique appelé « glymphatique », hautement actif pendant qu’on dort, il permet de nettoyer les toxines responsables de la maladie d’Alzheimer et d’autres pathologies neurologiques. — (Michel Dib, Perte de mémoire ou maladie d’Alzheimer ? : Distinguer pour agir, Éditions Josette Lyon, 2015, ISBN 978-2-81321-243-6)
    • Le cerveau, à la différence d’autres organes, ne possède pas de vaisseaux lymphatiques pour évacuer ses déchets. Ce sont les astrocytes, ces cellules nourricières et épuratrices, qui éliminent différents déchets cellulaires dans le liquide entourant les vaisseaux sanguins, qui sont si nombreux dans le cerveau. Ensuite, les déchets passent dans le liquide cérébrospinal (LCS), puis dans le sang veineux. Ce système particulier a été dénommé système glymphatique par le neurobiologiste américain Rashid Deane, de l’Université de Rochester. [2] — (Bernard Sablonnière, Les Nouveaux Territoires du cerveau, Éditions Odile Jacob, Paris, 2016, ISBN 978-2-7381-6321-9)

Traductions[modifier]

Références[modifier]