gobage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1870) De gober avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gobage gobages
\gɔ.baʒ\

gobage \ɡɔ.baʒ\ masculin

  1. Action de gober, d'avaler d'un coup.
    • Les virevoltes de la nage sont bien mesquines à côté de la fulgurance du slalom, précise comme le gobage d'une hirondelle. — (Gilbert Durand, Champs de l'imaginaire, ELLUG, 1996, page 24)
    1. (Par métonymie) Perturbations de l’eau après qu'un poisson ait gobé quelque chose (insecte, pain…).
      • La taille des gobages est rarement proportionnelle à celle des poissons qui les créés. Très souvent, ce sont les plus petits poissons qui provoquent les gobages les plus spectaculaires. Les plus gros, se font beaucoup plus discrets et produisent souvent des petits gobages. Ils aspirent plus la mouche qu'ils ne l'attaquent. — (Bernard Breton, Régis Gérard, Tajana Gérard, Toutes les pêches à la mouche, Editions Jean-paul Gisserot, 2000, page 51)
  2. (Figuré) Fait de croire naïvement tout discours entendu.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]