goitre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : goître

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin guttur « gosier, gorge », en ancien français utilisant goitron au sens de « gosier ».
Note[modifier]
(XVIe siècle)
  • Gongrona signifie ce qu’on dit en françois gouetre ou gouetron. (Ambroise Paré, VI, 9 — cité par Littré)
  • Les escrouelles en Espagne, le gouetron en Savoye. (Ambroise Paré, XXIV, 1 — cité par Littré)

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
goitre goitres
\ɡwatʁ\

goitre \ɡwatʁ\ masculin

  1. (Médecine) Tumeur formée par une augmentation du corps thyroïde au-devant de la trachée-artère et du larynx et qui déforme le cou.
    • Le goitre est endémique dans certaines vallées des Alpes.
    • Elle avait le cou long [la duchesse de Bourgogne] avec un soupçon de goitre qui ne lui seyait point mal. (Saint-Simon, 321, 194 — cité par Littré)
  2. (Zoologie) Expansion cutanée qui pend sous le cou de plusieurs batraciens, reptiles ou oiseaux.

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
goitre
\ˈɡɔɪ.tə(ɹ)\
goitres
\ˈɡɔɪ.tə(ɹ)z\

goitre \ˈɡɔɪ.tə(ɹ)\

  1. (Médecine) (Royaume-Uni) Goitre.

Variantes orthographiques[modifier]