gosser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du patois poitevin gosser : tailler du bois, Poitou-Charentes.

Verbe [modifier le wikicode]

gosser \ɡɔ.se\ transitif ou intransitif (Canada) (Familier) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tailler un bout de bois avec un couteau dans le but de passer le temps.
  2. (Par extension) Fabriquer un objet par des moyens artisanaux ou trouver une solution à un problème.
    • L’enfant s’est gossé une baguette magique.
    • Le père s'est gossé un horaire de travail plus souple afin d'assumer ses responsabilités familiales.
  3. (Par extension) (Figuré) Tripoter, manipuler avec plus ou moins de difficulté, parfois dans un but plus ou moins défini et avec des résultats plus ou moins probants.
    • La salle de montage, c’est l’endroit où réalisateur et monteur, côte à côte, passent des heures à gosser le son, l’image, les supers. Des heures, et des heures, et des heures… — (Blogue de Patrick Lagacé,16 février 2007)
    • En l’espace de six mois, Michel Beaudet est passé du statut d’ex-publicitaire et d’anonyme banlieusard gossant des petits bonhommes dans son sous-sol à… superstar. Les choses sont allées si vite que le créateur des Têtes à claques, qui se retrouveront bientôt dans une grosse campagne de pub américaine, a eu peur de perdre pied. — (La Presse, 27 janvier 2007)
  4. Déranger. De gausser (se moquer)
    • Ça me gosse qu’elle le voie si souvent.
    • Ce voisin est gossant avec sa musique trop forte tous les soirs.
  5. (Intransitif) Manipuler avec difficulté, avec des résultats plus ou moins probants.
    • Si moi je suis en arrêt cardiaque, là, je n’ai pas envie que mon technicien ambulancier, il soit en train de gosser après sa carte, là. Je veux qu’il sache où aller, puis ça presse, là. — (Assemblée nationale du Québec, Journal des débats, Commission des affaires sociales, 23 janvier 2008)
  6. (Intransitif) Faire des choses plus ou moins définies, perdre son temps.
    • J'ai ouvert mon compte Facebook il y a six mois, cynique comme tout. Chaque fois que j'allais gosser dans mon profil, consulter mes courriels, répondre à un poke ou envoyer une chanson à un « ami », je me disais : Maudit que c’est niaiseux. — (Blogue de Patrick Lagacé, 11 décembre 2007)
    • Ça faisait un bout de temps que j'avais gossé avec un ordinateur.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]