gougnottage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de gougnotter avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gougnottage gougnottages
\gu.ɲɔ.taʒ\

gougnottage \ɡu.ɲɔ.taʒ\ masculin

  1. (Sexualité) Tribadisme ; lesbianisme.
    • Très gentiment, elle m'a donc invitée à venir dormir près d'elle et j'acceptai... en entrant dans son lit, j'entrais aussi en gougnottage. — (Madeleine Leveau-Fernandez, Amélie Elie, dite Casque d'Or, Éditions Calmann-Lévy, 1999, chap. 31)
    • Y a-t-il entr'elles un peu de gougnottage ? Qui sait !
      Cette accusation de lesbianisme se trouva lancée sur la place publique en 1891, à l'occasion d'un scandale qui fit beaucoup de tort à la princesse, dont la réputation était déjà douteuse.
      — (Catulle Mendès, La maison de la vieille: roman contemporain, Éditions Champ Vallon, 2000, page 91)
    • Oh, je n'ignore pas l’anéantissante suavité qu'il y a à effleurer une peau délicate sur une étendue sans bords, ce qu'offrent presque tous les corps de femmes et beaucoup plus rarement des corps d'hommes ! Mais je ne me suis prêtée à ces étreintes, et aux gougnottages afférents, que pour ne pas contrarier la règle du jeu. — (Catherine Millet, La vie sexuelle de Catherine M. : récit, éd. Seuil, 2001, p. 48)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]