gougnotter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de gougnotte.

Verbe [modifier le wikicode]

gougnotter \ɡu.ɲɔ.te\ transitif indirect 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sexualité) (Vieilli) Faire un cunnilingus.
    • Si vous vous faites gougnotter par une vendeuse du Louvre dans un salon d’essayage, ne hurlez pas que vous jouissez, cela ferait un scandale affreux. — (Pierre Louÿs, Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation, 1926.)
    • Dans un autre coin, sur une chaise longue, deux jolies filles au gros cul se gougnottaient en poussant des petits « Ah » de volupté. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges ou les Amours d'un Hospodar, 1907.)
    • Notre étreinte fut foudroyante. Il me gougnotta le cul, en fit ce que l’estrapade avait omis de commettre, et je plantai moi-même les ongles dans ses cicatrices qui versèrent à nouveau leur nectar. — (Céline W. Barney, Guillotine !, collection Gore n° 95, Fleuve Noir, 1989, chap. 10)
    • Cela se prolongea plus d'une heure, où Reine toute dévêtue, toute nue, assise sur un lit, donnait un sein à l'une, un sein à l'autre, se faisait gougnotter comme elle en gougnottait une devant elle. — (Alphonse Momas, Les chouchoutes, Éditions sKa, 2015)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]