goupillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De goupil, le nom médiéval du renard car il était garni d’une queue de renard.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
goupillon goupillons
\gu.pi.jɔ̃\
Un goupillon chrétien. (1)
Différent goupillons pour le nettoyage des bouteilles. (2)
Goupillon d'arme. (6)

goupillon masculin

  1. (Christianisme) Petit bâton de bois ou de métal garni de poils rudes ou d’une boule percée de trous, qui sert à l’église pour prendre de l’eau bénite et pour la jeter sur les objets qu’on bénit, ou la présenter à quelqu’un.
    • Il aspergea d’eau bénite le corps et le cercueil sur lequel il traça la forme d’une croix avec son goupillon. — (Théophile Gautier, La Morte amoureuse, 1836).
    • C’était un petit enfant de chœur en soutane et surplis. À côté de lui, il y avait cette longue croix qu’on porte aux enterrements et le seau d’eau bénite avec le goupillon. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 111)
  2. (Arts) Brosse ressemblant à un goupillon de bois et qui sert à nettoyer les bouteilles.
  3. Bâton muni de poils dont les chapeliers se servent pour asperger la feutrière et le bassin.
  4. Grosse brosse utilisée par les cordiers pour étaler la colle.
  5. (Botanique) Synonyme de callistemon.
  6. (Militaire) Arme médiévale proche du fléau d'armes, avec plusieurs chaînes.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]