goura

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun) (XIXe siècle) Nom donné par certains peuples aborigènes de la Nouvelle-Guinée à ces oiseaux. Selon Littré, ce terme viendrait du javanais, gora (tonnerre) à cause de la voix mugissante que le mâle fait entendre comme signal reproducteur à la femelle. En réalité, le sens de gora se rapproche davantage de "effrayant, terrifiant ou saisissant"[1], en rapport avec la grande surprise que causent effectivement les cris des gouras [2]. Nom donné au genre en 1819 par le zoologiste britannique James Francis Stephens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
goura gouras
\ɡu.ʁa\
Un goura couronné (Goura cristata).
Le goura de Scheepmaker est non seulement la plus grande des trois espèces existantes de gouras, mais à 2.25 kg et 70 cm, est le plus gros columbiforme au monde.

goura \ɡu.ʁa\ masculin

  1. (Ornithologie) Genre d’oiseaux de la famille des colombidés regroupant trois espèces endémiques à la Nouvelle-Guinée au plumage d'un beau bleu azuré et dont la grande huppe délicatement dentelée est très distinctive, souvent appelées pour cette raison pigeons couronnés, et comptant comme les plus grands membres de l'ordre des columbiformes.
    • Les gouras sont des oiseaux grégaires , on les trouve généralement en petites bandes de 3 à 5 oiseaux. ils passent une grande partie de leur temps à terre pour la recherche de nourriture. — (Fiche Goura couronné, solene.ledantec.free.fr)
    • Céréales, fruits et graines composent l’ordinaire du goura. — (Luc et Muriel Chazel, Les oiseaux ont-ils du flair ?, Quae éditions, 2013)
    • Connu pour être le plus grand pigeon du monde, le goura de Victoria est un oiseau extrêmement menacé. On l'appelle également pigeon de Victoria ou pigeon couronné.[3] — (Astrid Lafalize, Le goura de Victoria par Astrid, nos-meilleures-photos.over-blog.com, 4 octobre 2005)
    • La chair des gouras est, paraît-il, fort estimée, de sorte que le braconnage de ces espèces sévèrement protégées, comptant parmi les nombreux oiseaux emblématiques endémiques à la Nouvelle-Guinée, constitue une menace constante sur les populations en déclin de ces grands columbidés.

Notes[modifier le wikicode]

  • En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe gourer
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
il/elle/on se goura
Futur simple

goura \ɡu.ʁa\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe gourer.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • goura sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Larousse universel en 2 volumes, 1922, réédition 1949
    1. Stuart Robson, Singgih Wibisono, Javanese English Dictionary, Tuttle Publ., Singapour, 2013, 824 pp.
    2. « goura », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
    3. En réalité, il s'agit du goura de Scheepmaker (G. scheepmakeri).