gourbi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’arabe dialectal maghrébin قربي, gurbi.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gourbi gourbis
\ɡuʁ.bi\

gourbi \ɡuʁ.bi\ masculin

  1. (Sens propre) (Histoire) (Algérie) Cabane, hutte d’Afrique du Nord.
    • Ces villages arabes de la plaine sont tellement enfouis dans les cactus et les figuiers de Barbarie, leurs gourbis de terre sèche sont bâtis si ras du sol, que nous étions au milieu du douar avant de l’avoir aperçu. — (Alphonse Daudet, Un décoré du 15 août, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 115.)
    • Les gourbis de son village s’élevaient auprès des ruines romaines de Timgad, au milieu d’une immense plaine pulvérulente, semée de pierres sans âge, anonymes, […]. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Sur ordre, les harkis ont fait mouvement pour fouiller le terrain et les gourbis fumants. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.107, France-Empire, 1963)
  2. (Figuré) Habitation misérable et en désordre.
  3. (Par extension) (Militaire) Abri dont se servaient les soldats dans les tranchées.
    • Je me souviens qu’il nous fallut, une fois, raser, jusqu’au dernier baliveau, un très beau parc, afin d’y établir des gourbis que nous n’occupâmes point. — (Octave Mirbeau, Le Calvaire , 1886)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]