gouverneuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De gouverner, avec suffixe -euse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gouverneuse gouverneuses
\gu.vɛʁ.nøz\

gouverneuse \ɡu.vɛʁ.nøz\ féminin

Jean-Jacques et sa gouverneuse Marie-Thérèse Le Vasseur, à la fenêtre. (1)
Sarah Palin lors de son dernier discours en tant que gouverneuse de l’Alaska. (2)
  1. (Familier) Gouvernante d’un foyer. Note : Jean-Jacques Rousseau désigne ainsi celle avec qui il vécut en ménage. Au pluriel, l’expression englobe la mère de cette dernière.
  2. (Rare) Femme chargée de la direction d’une subdivision administrative de premier niveau, comme une province ou un État, d’une colonie ou d’un grand établissement financier. Note : l’équivalent au masculin est gouverneur ; on dit aussi gouverneure.
    • L’apparition de gouverneuse en « une » du Monde.fr, samedi 30 août [2008], a provoqué un certain émoi. Il y était question de Sarah Palin, femme et gouverneur de l’Alaska (et non pas femme du gouverneur) et désormais colistière de McCain. Problème récurrent de la féminisation des noms de fonction, puisque ces dames ont la prétention d’occuper des postes qui leur étaient interdits il y a peu encore.
      Le Monde a finalement choisi gouverneure, par adjonction du « e », perçu comme féminin, au mot masculin, solution déjà adoptée au Québec. Mais, avis aux puristes, gouverneuse serait « plus français », et est mentionné par le Petit Robert comme « possible féminin » de gouverneur. — (Martine Rousseau et Olivier Houdart , « Gouverneuses, gouverneures » sur Langue sauce piquante. Le blog des correcteurs du Monde.fr, 3 septembre 2008)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]