Aller au contenu

gouyat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) De gouille, Du gallo gouell (« repos ») ayant donné le gallo gouil, goel (« eau dormante, boue »).[1]
(Nom commun 2) De l’ancien français gouy, gouis, gouix [2] et du suffixe -at.
(Nom commun 3) De l’occitan gouyat.

Notes[modifier le wikicode]

« D’autre part, à propos du type gouy-, il faudrait peut-être aussi prendre en considération le fait que l’élément final «ouy» (notée <-ouille>) est presque toujours associé à une réalité jugée négativement et cela quelle que soit la forme originelle des mots où il figure » — (Michel Masson, Université Sorbonne Nouvelle, Paris 3, Légendes étymologiques : à propos de quelques mots français réputés provenir de l'hébreu (Mémoire SKM), page 259, note 44)

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gouyat gouyats
\gu.ja\

gouyat \ɡu.ja\ masculin

  1. (Forez) (Franche-Comté) (Dauphiné) (Génériquement) Étendue d’eau stagnante plus ou moins boueuse, petite mare.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

  • (dauphinois des Chambarans) gabot

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gouyat gouyats
\gu.ja\
Un gouyat.

gouyat \ɡu.ja\ masculin

  1. (Grand Centre) (Génériquement) Lame coupante incurvée pour élaguer.
    • D’un côté l’enclume, de l’autre le gouyat… D’un côté la métallurgie et l’industrie naissante, de l’autre la serpette des vignerons et le travail obstiné de la terre. — (Jean-Marc Dété, L’enclume et le gouyat, chez Lucien Souny, présentation)

Notes[modifier le wikicode]

La transmission populaire orale est sans doute à l’origine de cette variante orthographique. La confusion phonologique entre les mots gouil, gouy et gouel dans les langues régionales explique la localisation régionale.

Synonymes[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Nom commun 3[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gouyat gouyats
\gu.ja\

gouyat \ɡu.ja\ masculin (pour une femme, on dit : gouyate)

  1. (Bordelais) Gamin, garçon, gars.
    • Pour la fête du village, les gouyats de l’association Vie-Lageyrat œuvrent toute l’année lors de l’atelier de confection de fleurs qui décorent l’église mais aussi l’atelier pyrogravure et jardinage. — (actualité du Limousin)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Forme de goujat [1]
De l’ancien occitan gojat (graphie normalisée)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gouyat
\gu.jat\
gouyatz
\gu.jats\

gouyat \ɡu.jat\ masculin (pour une femme, on dit : gouyato)

  1. (La Réole) Fils.
    • Paou de joures après, lou pu june gouyat partit tout de suite […] — (Mémoires sur les langues, patois et autres dialectes, chez J. Smith, 1824, page 500)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Valet, jeune homme, garçon
    • Bous autz, gouyatz, qu^habetz lou coo de metau. — (Lou sermou deu Curè de Bideren, 1873)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
    • Lou gouyat qua s'y tourna : « Aurès, mlgua, credut.» — (Michel Camélat, Le Chant de Béline)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

Notes[modifier le wikicode]

Cette graphie n’est pas standardisée. La graphie occitane, unifiée au Moyen-Âge, commence à diverger au (XIVe siècle) pour devenir plus phonétique dès le (XIXe siècle) [2]

Synonymes[modifier le wikicode]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]