grève du zèle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de grève et de zèle.
(Date à préciser) L’expression est dérivé du mot grève qui renvoie au but qui est de protester, revendiquer et du mot zèle qui renvoie aux moyens employés à cette fin.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grève du zèle grèves du zèle
\ɡʁɛv dy zɛl\

grève du zèle \ɡʁɛv dy zɛl\ féminin

  1. Moyen de pression employé par les salariés lors d’un conflit avec leur employeur consistant à appliquer à la lettre les innombrables règles, lois, directives régissant leur emploi pour protester, revendiquer.
    • Les douaniers belges ont déjà recouru à la grève du zèle, et menacent de le faire à nouveau si leurs revendications ne sont pas prises en compte.
    • Les grèves du zèle des cheminots ont provoqué d’importants retards sur de nombreux trajets.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]