grève générale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grève générale grèves générales
\ɡʁɛv ʒe.ne.ʁal\
Affiche dans une rue de Villeurbanne, appelant à la grève générale le 5 décembre 2019.

grève générale \ɡʁɛv ʒe.ne.ʁal\ féminin

  1. (Politique) Action coordonnée de cessation du travail de tous les travailleurs d’une profession ou d’un pays, pour obtenir satisfaction à leurs revendications.
    • Il suffit de signaler les chiffres énormes des grèves aux États-Unis, dans ces dernières années, où l'on atteint 1411 grèves en 1886, alors qu'en 1881, il n'y en avait encore que 471. En France, de 21 en 1874, on s'élève à 182 en 1882, à 108 en 1885; […]; en Belgique, il suffit de rappeler l’année terrible de 1886 et les grèves générales qui la précèdent. C'est qu'en effet, la cause la plus générale de la grève, c'est l'effort pour obtenir une augmentation ou pour réagir contre une baisse des salaires. — (Hector Denis, La dépression économique et sociale et l'histoire des prix, Ixelles-Bruxelles : chez G.-J. Huysmans, 1895, p. 72)
    • Les troubles tout récents de Russie ont contribué à populariser l’idée de grève générale dans les milieux des professionnels de la politique. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre V, La grève générale politique, 1908, page 215)
    • Entre eux, les tondeurs sedanais font des assemblées. Après avoir bien réfléchi et discuté avec les maîtres depuis avril, le 1er août 1750 ils décident d’engager la « cloque », c’est à dire la grève générale des sept cents compagnons […] — (Henri Manceau, Des Luttes ardennaises, 1969)
    • Par grèves générales de masse, nous entendons, de notre point de vue, les grèves généralisées qui coûtent à l'économie un grand nombre de journées de production ; nous en excluons les grèves nationales interprofessionnelles limitées dans le temps (elles entraînent toujours une perte limitée). Cinq périodes de grèves générales de masse en France : 1906, 1919, 1920, 1936, 1947, 1968. — (Pierre Dubois, Le Sabotage dans l’industrie, Éditions Calman-Lévy, 1976, chap. 2)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]