grésil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de grésiller [1] → voir grêle de grêler.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grésil grésils
\ɡʁe.zil\

grésil \ɡʁe.zil\ masculin

  1. (Météorologie) Petite grêle fort menue et dure.
    • Deux silhouettes se profilaient à travers le grésil. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Ce n’est pas de la neige qui tombe, c’est du grésil.
    • La nuit était claire, les étoiles avivées de froid ; la bise piquait, et un fin grésil, glissant sur les vêtements sans les mouiller, gardait fidèlement la tradition des Noëls blancs de neige. — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 197.)
  2. Granules formés de neige et de cristaux de glace.
  3. (Par métonymie) Bruit semblable à celui d’une précipitation de ce météore.
    • Mais rien de plus, rien d’autre encore. Ni ces longues rumeurs d’ailes qui s’endorment, ni ce grésil incessant de cisailles si ténu qu’il échappe à ceux dont l’ouïe n’est pas restée sauvage… — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grésil grésils
\ɡʁe.zil\

grésil \ɡʁe.zil\ masculin

  1. Variante de groisil.

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • grésil sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]