gracquien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Gracq, pseudonyme choisi par l’écrivain français Julien Gracq, avec le suffixe -ien.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin gracquien
\gʁa.kjɛ̃\
gracquiens
\gʁa.kjɛ̃\
Féminin gracquienne
\gʁa.kjɛn\
gracquiennes
\gʁa.kjɛn\

gracquien \ɡʁa.kjɛ̃\ masculin

  1. Propre ou relatif à Julien Gracq et à son œuvre.
    • Le vocabulaire gracquien résonne toujours, si formidable aux oreilles averties du lecteur initié, rompu aux parcours de mystères et d’ombres qui peuplent son œuvre. — (Sébastien Baudoin, "Les Terres du couchant" de Julien Gracq ou l’impossible inachèvement, note de lecture publiée sur le site fabula.org, 4 octobre 2014)
    • Elle développe ainsi une réflexion sur la manière dont la crise du récit se joue, pour l'écriture gracquienne, dans une prédominance de la fonction poétique sur la fonction référentielle. — (Maryline Chambet, Le Récit poétique gracquien dans "Au château d'Argol" et "Un balcon en forêt" : pour une nouvelle poétique du récit, présentation de l’éditeur, Editions Publibook, 2011)
    • La poésie gracquienne est particulièrement sensible à cet « engagement ». — (Pierre Gille, Paysages glissés chez Julien Gracq, revue Littérature n°61, page 76, 1986)

Traductions[modifier le wikicode]