graminée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : graminee

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin gramen, graminis (« herbe, gazon ») et -ée.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
graminée graminées
\ɡʁa.mi.ne\
Une graminée.

graminée \ɡʁa.mi.ne\ féminin

  1. (Botanique) (Agriculture) (Courant) Toute plante appartenant à la famille des Poacées (anciennement appelée Graminées).
    • Au-dessus du lac s’étendaient de vastes « llanos, » hautes plaines couvertes de graminées. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Ailleurs encore, surtout dans la partie méridionale de la terrasse supérieure, de vastes espaces sont couverts de graminées appartenant surtout au genre Bromus. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 214)
    • La fenaison commence généralement dès les premiers jours de juin, époque à laquelle, dans les années sèches, beaucoup des Graminées sont arrivées à maturité […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 84)
    • Des plantes américaines ont fait le voyage à travers l’Atlantique […] et sont venues s’installer sur la côte basque : une Graminée Stenotaphrum s’y est même développée fort abondamment et est un élément essentiel de la végétation des environs de Bayonne et de Biarritz. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 97)
    • En présence de dicotylées annuelles, un traitement précoce (stade 4 -5° feuille visible) avec Calaris 1 l + Dual Gold 0,7 l ou Frontier Elite 0,75 l sera suffisant si les graminées classiques (vulpin, pâturin, jouet du vent, ….) ne sont pas tallées lors du traitement. — (Raisonnement du désherbage, Centre indépendant de la promotion fourragère, Belgique, 2010)
    • Citons également dans ce groupe l’alachlore (ou métachlore). Il est assez utilisé dans le désherbage du maïs et du soja contre les graminées estivales et beaucoup de dicotylédones (amarante, morelle noire…). — (Joseph Pousset, Agricultures sans herbicides, France Agricole Editions, 2003, p.123)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Hyponymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]