grand’chose

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : grand-chose

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Composé de grand et de chose.

Pronom indéfini [modifier le wikicode]

Invariable
grand’chose
\ɡʁɑ̃ ʃoz\

grand’chose \ɡʁɑ̃ ʃoz\ masculin singulier invariable

  1. (Vieilli) Graphie ancienne de grand-chose[1].
    • […] ; & moi, je dis que ce n'est pas grand’chose qu'un conseil de femme; mais que qui ne l'écoute pas, est un fou. — (Histoire de l'admirable Don Quichotte de la Manche, en 6 volumes, 5e partie : chap. 7, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée, tome 3, Francfort : chez J. F. Bassompierre, 1757, p. 75)
    • J’en ai lu un peu, par devoir ; mais je n’y vois rien qui ne m’irrite ou ne m’ennuie : des querelles de papes et de rois, des guerres ou des pestes à chaque page, des hommes qui ne valent pas grand’chose, et presque pas de femmes, – c’est très fastidieux ; et parfois je me dis qu’il est surprenant que ce soit si ennuyeux, car une grande partie de tout cela doit être imaginé de toutes pièces. — (Jane Austen, Catherine Morland, Chapitre XIV, traduit par Félix Fénéon, 1818)
    • Voilà ce qui fait, quoique nous ne valions pas grand’chose, que nous vaudrons mieux que ne vaudront nos fils. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, Avant-propos)
    • Ça me fait tout de même quelque chose de la voir… pas grand’chose… mais quelque chose ! — (Jacques Offenbach, La Périchole, 1868)
    • De partout, en raz marée, la misère montait, et ce n’étaient pas les prêts de la société du prince impérial, qui y pouvaient grand’chose ; […]. — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p. 6)
    • Mais si sensationnelles, d’apparence, que furent ces réformes, on dut constater qu’elles ne changeaient pas grand’chose à la situation. — (Henri Barbusse, Staline : Un monde nouveau vu à travers un homme, ch. I, Ernest Flammarion, Paris, 1935, p. 13)
    • Le petit berger des Alpes au cœur pur promu gigolo se trouve bien vite entraîné dans un tourbillon où il ne comprend pas grand’chose, sinon qu’il nage dans un océan de fric qui pleut de partout. — (Cavanna, « Gigolo », Charlie Hebdo, no 946, 4 août 2010, p. 11)

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir grand-chose

Références[modifier le wikicode]

  1. Google Ngram Viewer, grand-chose,grand'chose