grand’messe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : grand-messe

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grand’messe grand’messes
\ɡʁɑ̃.mɛs\

grand’messe \ɡʁɑ̃.mɛs\ féminin

  1. Variante orthographique de grand-messe.
    • M. le curé Belligand eût bien voulu être méchant. Il s’y essayait le dimanche à la grand’messe, dans son sermon. — (Charles-Louis Philippe, Dans la petite ville, 1910, réédition Plein Chant, page 55)
    • Le bruit court que c’est dimanche. Ce n’est pas le curé qui le confirmera. Il a refusé de dire la grand’messe et a célébré l’office dans sa chambre, tout seul. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Les jeux commençaient peu après la grand'messe, au champ de foire, entre les gamins du village […]. — (Pierre-Henri Simon, Celle qui est née un dimanche, 1952)
    • Ni Arsène André, ni Victor Mouria n’étaient à la grand’messe ; c’étaient à peu près les seuls absents et Amélie Bayet se réjouit en soi-même de n’être pas la femme d’un tel mécréant… — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)