grandes oreilles

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Stations d’interception des grandes oreilles (1) suisses.

grandes oreilles \ɡʁɑ̃d.z‿o.ʁɛj\ féminin

  1. (Familier) Désigne collectivement un service gouvernemental d’écoutes téléphoniques ou, plus généralement, d’espionnage des communications.
    • Les Français pensaient y avoir échappé. Alors que l’ex-consultant de la CIA et de la NSA, Edward Snowden, révélait en juin comment les « grandes oreilles » des programmes américains espionnaient les Allemands, les Britanniques ou les Brésiliens, on apprend ce 21 octobre 2013 sur le site du quotidien Le Monde, que l’Agence nationale de sécurité américaine a intercepté tout autant les communications téléphoniques des citoyens français. — (Radio France international, Les grandes oreilles de la NSA ont largement espionné les Français, oct. 2013 → lire en ligne)
    • Il n'y a pas que la NSA ou Patrick Buisson qui écoutent les ministres et hommes d'État. Le contre-espionnage allemand soupçonne quelques grandes oreilles. — (Frédéric Therin, Allemagne : des micros cachés dans le Bundestag ?, Le Point, mars 2014 → lire en ligne)
  2. (Par extension) Désigne les grandes antennes paraboliques utilisées pour intercepter ces conversations.
    • Les grandes oreilles de Loèche captent et relaient des communications au profit de plusieurs Etats, dont la Suisse. — (Xavier Alonso, Les grandes oreilles de Loèche sont-elles au service des USA?, Tribune de Genève, oct. 2013 → lire en ligne)

Traductions[modifier le wikicode]