granger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Granger

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de grange avec le suffixe -er.
Notes[modifier le wikicode]
  • (XVIe siècle) Le metaier est ainsi appelé en France de metairie ; et en Dauphiné, granger, de grange ; l’un et l’autre edifice, au dit païs, signifiant une mesme chose, bien qu’en France la grange ne soit que partie de la metairie. — (Olivier de Serres, 61)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
granger grangers
\ɡʁɑ̃.ʒe\

granger \ɡʁɑ̃.ʒe\ masculin (pour une femme on dit : grangère)

  1. (Agriculture) Personne qui tient une ferme, à la condition de partager le produit des champs avec le propriétaire.
    • En 1661, le bail du domaine de La Costanerie est renouvelé à Marie Violet, veuve de Jean Maillon, pour le même prix et dans les mêmes conditions qu’en 1657, Jean Maillon en étant à cette date le granger. — (Josette Garnier, Bourgeoisie et propriété immobilière en Forez aux XVIIe et XVIIIe siècles, Centre d’études foréziennes, 1982, page 445.)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin granger
\ɡʁɑ̃.ʒe\
grangers
\ɡʁɑ̃.ʒe\
Féminin grangère
\ɡʁɑ̃.ʒɛʁ\
grangères
\ɡʁɑ̃.ʒɛʁ\

granger \ɡʁɑ̃.ʒe\

  1. Relatif à Lagrange, commune française située dans le département des Landes.

Verbe [modifier le wikicode]

granger \ɡʁɑ̃.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre dans une grange, engranger.
    • En cinq jours, tout le foin fut coupé, et comme la sécheresse persistait, ils commencèrent au matin du sixième jour à ouvrir et retourner les veilloches qu’ils voulaient granger avant le soir. — (Louis Hémon, Maria Chapedelaine, 1914)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]