gratia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Ancien occitan[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

gratia féminin

  1. Variante de gracia.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De gratus (« aimable, agréable »), le sens mythologique est le calque du grec Χάρῐτες, khárites → voir charitas, caritas, Charites et Charis.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif gratiă gratiae
Vocatif gratiă gratiae
Accusatif gratiăm gratiās
Génitif gratiae gratiārŭm
Datif gratiae gratiīs
Ablatif gratiā gratiīs

gratia \ˈɡɾaː.ti.a\ féminin

  1. (Poétique et postclassique) Agrément, charme, grâce, beauté.
    • Vinis gratiam affert fumus. (Pline, 14)
      La fumée donne un goût agréable aux vins.
    • Gratia villae.
      L’agrément d’une villa.
  2. Service, grâce, faveur, obligeance, bienfait, don, présent.
    • Petivit in beneficii loco et gratiae ut… (Verr., 2, 3)
      On demanda, comme une faveur et une grâce, la permission de…
    • Alicui gratiam dare.
      Accorder une faveur.
  3. Amitié, accord, concorde, indulgence, pardon, grâce.
    • Inire gratiam ab aliquo.
      Gagner l’amitié de quelqu’un, se concilier ses bonnes grâces.
    • Esse in gratia cum aliquo.
      Être ami avec quelqu'un
    • Componere aliquid cum bona gratia. (Ter.)
      Régler une affaire à l’amiable.
  4. Crédit, pouvoir, influence.
    • Gratiā plurimum posse. (Caes.)
      Être très influent.
    • Summā gratiā inter suos, (Caes.)
      D’une très grande influence dans son pays.
    • Auctior est gratiā. (Caes.)
      Il grandit en influence.
    • Quem triumphum magis gratiae quam rerum gestarum magnitudini datum constabat. (Live. 40)
      Ce triomphe, de toute évidence, il le devait plus à son influence qu’à l’importance de ses exploits.
  5. Reconnaissance, gratitude, actions de grâces, gré.
    • Alicui gratias agere de (pro) re.
      Rendre grâces à quelqu’un au sujet de quelque chose, remercier quelqu’un au sujet de quelque chose.
    • Gratiam habere alicui.
      Savoir gré à quelqu’un, avoir de la reconnaissance pour quelqu’un.
    • Gratias habere alicui.
      Remercier quelqu’un.
  6. Grâce de Dieu, charisme.
    • Gratiae tuae deputo et misericordiae tuae, quod peccata mea tamquam glaciem solvisti. (Aug. Conf. 2)
      À votre grâce, à votre miséricorde je rapporte d’avoir fondu la glace de mes péchés.
    • Prophetarum gratia, (Aurelius Ambrosius, De officiis ministrorum, 1, 1, 2)
      Le charisme des prophètes.
  7. (Au pluriel) Les Grâces (Aglaé, Thalie et Euphrosyne).

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

grātĭā suivi du génitif

  1. Ablatif singulier : à cause de, pour faire plaisir, en faveur de, pour l’amour de, à titre de.
    • Verbi gratiā (exempli gratiā) : par exemple, à titre d’exemple.
    • Patris gratiā : pour l’amour de la patrie.
    • Meā (tuā, nostrā) gratiā : pour moi (pour toi, pour nous).
    • Surrexit respondendi gratiā : il se leva pour répondre.
    • Pugnat servandae patriae gratiā : il combat pour sauver sa patrie.
    • Consolandi tui gratiā dicent : ils diront pour te consoler.
    • Legatos ad Caesarem sui purgandi gratia mittunt. (Caes., BG. 7) : ils envoient des députés auprès de César pour se disculper.
Note[modifier | modifier le wikicode]
Pour un autre usage « pétrifié » par l’usage d’un cas, voyez gratiis.

Références[modifier | modifier le wikicode]