gravats

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Apparenté à grève, dérivé ancien du bas latin *grava (« sable, gravier »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
gravats
\ɡʁa.va\
ou \ɡʁa.vɑ\

gravats \ɡʁa.va\ ou \ɡʁa.vɑ\ masculin pluriel au pluriel uniquement

  1. (Vieilli) La partie la plus grossière qui reste du plâtre après qu’on l’a cassé.
    • Battre les gravats.
  2. (Construction) Menus débris d’une muraille qu’on a démolie ou d’une construction que l’on vient d’achever.
    • Et pourtant les figuiers s’obstinent à pousser spontanément parmi les gravats et je me gorge, sans rien payer, de leurs fruits cramoisis. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]