gravidéviation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gravidéviation gravidéviations
\ɡʁa.vi.de.vja.sjɔ̃\

gravidéviation féminin \ɡʁa.vi.de.vja.sjɔ̃\

  1. (Astronautique) Modification de la direction du vecteur vitesse d'un objet céleste due à l'attraction d'un corps céleste. — Note : Cette notion est employée dans la mise en œuvre de la technique d'assistance gravitationnelle.
    • A quelque 215 millions de kilomètres de la Terre (près d'une fois et demie la distance de la Terre au Soleil!), la sonde a frôlé la comète à 200 km à peine. La trajectoire suivie jusque là par Giotto avait bénéficié de la première manœuvre de gravidéviation terrestre appliquée à un objet fait de la main de l'homme. — (« Agence Spatiale européenne », p. 9, in Annuaire européen, vol.40, Martinus Nijhoff Publishers, 1992)
    • Des trajectoires hyperboliques sont aussi obtenues lors du calcul de Rutherford (scattering) ou de la gravidéviation (manœuvre utilisant l'attraction d'un corps céleste pour modifier le vecteur vitesse d'un engin spatial) pour l'approche de Jupiter par Voyager I et II. — (Shuuji Kajita, ‎Hirohisa Hirukawa, & al., Introduction à la commande des robots humanoïdes: De la modélisation à la génération du mouvement, traduit et adapté du jaonais par ‎Sophie Sakka, Springer Verlag France, 2009, note p. 116)
    • — Description d'une technique rapide de détermination précise des trajectoires interplanétaires à multiple gravidéviations. 33-490-8934. HAZELRIGG (G. A. jr). Optimal interplanetary trajectories for chemically propelled spaoecraft. J. Spacecr. Rock., U. S. A. (1971), S, n° 9, 915-919, bibl. (14 réf.). — (Bulletin signalétique des Industries mécaniques, génie civil, transports, techniques aérospatiales, vol. 33, Centre national de la recherche scientifique, Centre de documentation., 1972, p. 469)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Arrêté du 20 février 1995 relatif à la terminologie des sciences et techniques spatiales, publié au JORF du 20 février 1995, révisé le 29 mars 1995