grenade de désencerclement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Grenade dont la vocation est le désencerclement.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
grenade de désencerclement grenades de désencerclement
\ɡʁə.nad də de.zɑ̃.sɛʁ.klə.mɑ̃\

grenade de désencerclement \ɡʁə.nad də de.zɑ̃.sɛʁ.klə.mɑ̃\ féminin

  1. Dispositif explosif contenant de 9 à 18 projectiles en caoutchouc dur qui se dispersent lors de l’explosion en provoquant éventuellement des blessures graves, le dispositif pouvant contenir selon les modèles du gaz CS.
    • Les images violentes d’un manifestant, Romain. D, 28 ans, s’écroulant après un tir de grenade de désencerclement effectué par un policier du groupe d’intervention de la préfecture de police de Paris, ont ravivé le débat sur l’usage des armes dites « intermédiaires » lors d’opérations de maintien de l’ordre — (Hélène Sergent, « Manifestant blessé : Doit-on continuer d’utiliser les grenades de désencerclement ? » dans 20minutes, le 6 juin 2016, lien)
    • Les grenades appelées communément "grenades de désencerclement" sont arrivées dans la panoplie du maintien de l’ordre en 2004, quand Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, s’est employé à doter les forces de l’ordre de nouvelles armes "non létales" : Flashball Super Pro, Taser X26, etc. — (Article Suite au 1er mai : autopsie de la grenade de désencerclement publié anonymement sur Paris-luttes.info le 28 mai 2016, lien)


Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]