gribouillis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de gribouiller avec le suffixe -is.

Nom commun [modifier le wikicode]

Traits de plusieurs couleurs sans forme.
Un gribouillis coloré.

gribouillis \ɡʁi.bu.ji\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Dessin confus, sans forme reconnaissable, qui résulte du gribouillage.
    • On ne distingue rien dans ce gribouillis.
    • Je t’envoie sous ce pli le papier sur lequel je prenais des notes pendant cette visite. Ce n’est qu’un gribouillis illisible. Mais garde-le toute ta vie pour l’amour de moi. — (Victor Hugo, Correspondance de Victor Hugo, 1947, page 582)
    • Yves avait raturé chaque ligne, et il en était de même au verso et sur le feuillet suivant. Il ne lui avait pas suffi de barrer les pages, mais le moindre mot disparaissait sous un gribouillis dont les boucles s’enchevêtraient. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 158)
    • L’écriture était gauche et serrée, ramassée sur elle-même, les phrases et les mots se bousculaient au milieu de la page, comme des gribouillis d’écolier. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 173)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • rature (lorsque tracé de manière involontaire)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]