grinsen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich grinse
2e du sing. du grinst
3e du sing. er grinst
Prétérit 1re du sing. ich grinste
Subjonctif II 1re du sing. ich grinste
Impératif 2e du sing. grinse!
2e du plur. grinst!
Participe passé gegrinst
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

grinsen \ˈɡʁɪnzn̩\ (voir la conjugaison)

  1. Ricaner.
    • »Hol dich der Teufel!« sagte Coupeau wütend. Der andere aber grinste. — (Émile Zola, traduit par Franz Blei, Der Totschläger, Kurt Wolfs Verlag, 1923)
      — Hein ! ne m’embête pas ! répondit Coupeau, très contrarié. Mais l’autre ricanait.
    • Der Besoffene grinst den Polizisten in Verkennung der wahren Lage an.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  2. Sourire avec un air moqueur ou avec sarcasme.
    • Kit überlegt kurz, dann grinst sie. „Vielleicht bin ich auch einfach streitlustig und habe keine Angst vor Konfrontationen.“ — (Matthias Weigand, Johannes Hör, « Der Zorn des neuen Proletariats », dans taz, 22 octobre 2022 [texte intégral])
      Kit réfléchit un instant, puis sourit : "Peut-être que je suis simplement belliqueuse et que je n'ai pas peur de la confrontation".

Prononciation[modifier le wikicode]