griotte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Mécoupure de l’agriote, qui a donné la griotte avec déglutination de l’article. Du provençal agriota, lui même de agre («aigre»).

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
griotte griottes
\ɡʁi.jɔt\
Des griottes (1).
De la griotte (2) belge.

griotte \ɡʁi.jɔt\ féminin

  1. Variété de cerise aigrelette à jus coloré.
    • Je demandai à ma mère d'aller aux vergers cueillir la cerise. On en était aux griottes, rouges comme le sang caillé, translucides comme des pierres précieuses. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 33)
  2. (Par analogie) (Minéralogie) Marbre tacheté de rouge et de brun.
    • La griotte d’Italie.
    • La griotte du Languedoc, Sorte de marbre au ton rouge cerise.

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Prunus cerasus L.
Prunus avium L.
  • bigarreau (variétés à chaire ferme)
  • guigne (variétés à chaire molle)

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Une griotte en train de parler.

griotte \ɡʁi.ɔt\ féminin (équivalent masculin : griot)

  1. (Afrique) (Poésie) Poète et musicienne ambulante, dépositaire de la tradition orale.
    1. (Par extension) Poète et musicienne ambulante au service d’un groupe dominant ou d’une famille.
    • Si je suis bonne agrégée d’histoire, ce que je crois, je suis, hélas, misérable griotte. — (Cheikh Hamidou Kane, Les Gardiens du Temple, 1995, p. 107)
    • Une griotte vêtue de son bazin a chanté les louanges de notre famille, retraçant notre histoire dans la langue de nos origines, le soninké.— (Assa Traore, ‎Elsa Vigoureux, Lettre à Adama, 2017)

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun [modifier]

griotte \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de gruotte.

Références[modifier]