gros cul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : gros-cul

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Un pot lyonnais, dit gros cul

Locution nominale composé de l’adjectif gros et du nom commun cul

Au sens de camion

Vers 1965, formé par jeu de mots, avec cul pour « C. U. » ( « charge utile » ) [1].

Au sens de cuirassé

(XXe siècle) Probablement du fait que les cuirassés étaient les plus lourds des navires de guerre. La poupe d’un navire se nomme cul en argot de la marine.

Au sens de tabac

(Fin XIXe siècle), peut-être par élision, pour « tabac de gros cul », par opposition avec « tabac de caporal », gros cul signifiant soit un soldat sans expérience [2], soit par métonymie, un matelot servant sur un cuirassé [3].

Au sens de bidon de deux litres

(XXe siècle) 1ère guerre mondiale, gros par comparaison avec l’ancien et plus petit bidon réglementaire d'un litre, cul peut-être par rapport à la forme du bidon [2].

Au sens de pot à vin

Après 1843, date de la création de ce contenant surnommé gros cul du fait de l’épaisseur importante (4 cm) du fond (du cul) de cette bouteille.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gros cul gros culs
\gʁo ky\
Un gros cul jaune
Gros culs à quai à Dunkerque
Tabac gris, dit gros-cul

gros cul \ɡʁo ky\ masculin

  1. (Argot) Camion de gros tonnage
    • Mon père, chauffeur routier, conduisait à cette époque un gros cul (un camion citerne), avec, à l’arrière, une belle-mère (une remorque.)— (Paola Rise, Cette maman-là, 2005.)
    • Il roula en songeant aux sanglots du routier, assis contre la roue de son gros cul. — (Jacqueline Remy, La Loire n'oublie jamais, 2001.)
  2. (Argot militaire) Cuirassé, au sens de navire de guerre
    • Ses matelots disaient plaisamment qu’ils étaient embarqués sur un « gros cul ».— (Marius Autran, La tragédie du cuirassé Liberté, 2011.)
    • Dame ! il fallait bien profiter un peu avant que ce gros cul-là, comme il disait du cuirassé, ne parte en campagne à l’autre bout du monde !— (Jean Fressigné, Clémence ou les vagues de la vie, 2002.)
  3. (Argot militaire) (Désuet) Tabac gris, tabac de troupe, par extension tabac grossier, de mauvaise qualité
  4. (Argot militaire) (Désuet) Bidon réglementaire de deux litres
  5. (Lyonnais) Petite bouteille en verre de 46 centilitres (1/2 pinte) utilisée pour servir le vin dans la région lyonnaise.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Véhicule automobile
Tabac
Bateaux
Bouteille

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]