gros rouge qui tache

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

  • Michel Craplet, dans Passion alcool, Odile Jacob, 2000, propose une étymologie : D'autres procédés étaient utilisés pour ces maquillages, les baies de sureau par exemple, […]. Il paraît que la technique des marchands pour démasquer ce genre de fraude était d'étudier la tache laissée par le vin jeté contre un mur blanc. On a dit que c'était l'origine de l'expression « le gros rouge qui tache ».

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gros rouge qui tache gros rouges qui tachent
\ɡʁo ʁuʒ ki taʃ\

gros rouge qui tache \ɡʁo ʁuʒ ki taʃ\ masculin

  1. (Familier) Vin de mauvaise qualité.
    • Tous les hommes se tenaient au garde-à-vous, face au drapeau bleu blanc rouge sur lequel étaient inscrits en lettres dorées les mots Honneur et Fidélité. Puis venait le casse-croûte : pain, salami et quart de gros rouge qui tache. — (Marius Lottaz, Le bourlingueur: récit, Éditions d'en bas, 1983, p. 218)
    • Depuis trente ans, le Languedoc-Roussillon affiche clairement sa volonté de passer du gros rouge qui tache à des vins pleins de charme et de caractère. Et ça marche. — (Ophélie Neiman, Le vin pour ceux qui n'y connaissent rien, L’Étudiant, 2013, p.111)
    • Nous sommes sur la chaîne des gros rouges qui tachent. Les Celliers de Mekhnès produisent, sous une douzaine de marques différentes, plus des 35 millions de bouteilles vendues dans le pays. — (Alfred de Montesquiou, Oumma : un grand reporter au Moyen-Orient, Le Seuil, 2013)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]