groseillier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1694) Dérivé de groseille avec le suffixe -ier.
Note : Utilisé depuis le XIIe siècle sous la forme groselier. (1768) : l’écriture fautive groseiller est attestée.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
groseillier groseilliers
\ɡʁo.zɛ.je\
ou \ɡʁo.ze.je\

groseillier \ɡʁo.zɛ.je\ ou \ɡʁo.ze.je\ masculin

  1. Arbrisseau qui porte des groseilles.
    • Nous rencontrons dans la banlieue de pauvres jardinets où les indigènes cultivent quelques légumes, et qu'ils ornent de saules , de sureaux et de groseilliers ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 35)
    • Ils ne remarquèrent pas la maison Bonvin et durent prendre pour des groseilliers ses fameux arbres du Japon. — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 54)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]