guéridon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : gueridon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De Gueridon, nom d’un personnage de la farce Conférence d’Antitus, Panurge et Gueridon, datée de 1614.
À la même époque, ce terme désigne un genre de chanson, probablement composé de o gué et de laridon. Il est utilisé dans les chansons satiriques pour se moquer d'un personnage.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
guéridon guéridons
\ɡe.ʁi.dɔ̃\
Guéridon au milieu de fauteuils au château de Fontainebleau.

guéridon \ɡe.ʁi.dɔ̃\ masculin

  1. (Mobilier) Table qui n’a qu’un pied et qui sert à supporter des objets légers.
    • Quelques filles de famille, pâles, décolorées aussi complètement que Pétersbourg, dont certaines ont passé tous les âges, le guéridon pour servir le thé, les danses domestiques, le piano - tout cela est indissociable de l’épaulette claire qui brille sous le feu de la lampe, entre une blonde pleine de dignité et le frac noir de son frérot ou d’un ami de la maison — (Nikolaï Gogol, Les nouvelles de Petersbourg - La Perspective Nevski, 1835 (traduction d’André Markowicz, éditions Acte Sud, 2007, pages 46-47))
    • Mais tous ses soins furent pour le salon. Elle réussit presque à en faire un lieu habitable. Il était garni d’un meuble de velours jaunâtre, à fleurs satinées. Au milieu se trouvait un guéridon à tablette de marbre ; des consoles, surmontées de glaces, s’appuyaient aux deux bouts de la pièce. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. II ; réédition 1879, page 82)
    • Le cornet à l’oreille, Aïssa, debout près du guéridon où le téléphone communiquant avec la ferme était posé, tapa du pied :
      — Mais qu’est-ce qu'elle fabrique !…
      — (Victor Margueritte, Un cœur farouche, Paris : Ernest Flammarion, 1921, page 147)
    • Une jeune soubrette, […], emplit les verres, déposa sur le guéridon deux cendriers, une boite vierge d’abdullahs et se retira discrètement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Ils quittèrent la table et s’installèrent sur le divan. Zverkov s’étendit sur une couchette et posa ses pieds sur un guéridon. — (Dostoïevski, Le Sous-sol, 1956)
    • Il s’adressa au cuistot :
      — Je prends un guéridon, tu m’enverras des filets d’harengs pour commencer, une double saucisse-frites, un calendo, un kil, et que ça saute.
      — (Robert Giraud, La petite gamberge: roman, Éditions Denoël, 1961, page 67)
  2. (Marine) (Vieilli) Écope servant à puiser de l'eau et à mouiller les voiles.
    • On appelle quelquefois dans la Marine du nom de guéridon ce qu’on nomme autrement écope. — (Dictionnaire universel françois et latin, imprimerie Trévoux, Paris, 1762).

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]


Italien[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
guéridon

guéridon \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. (Mobilier) Guéridon.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • guéridon sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien) Wikipedia-logo-v2.svg