guévaresque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : guevaresque

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du nom de Fray Antonio de Guevara, prédicateur franciscain des XVe et XVIe siècles, chroniqueur et orateur de Charles Quint, avec le suffixe -esque.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
guévaresque guévaresques
\ɡe.va.ʁɛsk\

guévaresque masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui ressemble au style de Guevara, ou qui concerne son style ou son œuvre.
    • Mais, par bonheur, il ya longtemps qu’on a entrepris de déceler les mensonges de l’érudition guévaresque. — (Jean Porcher, Humanisme et renaissance, Volume 7, 1940)
    • L’objection qui se tire des dates est ici, s’il se peut, plus décisive encore que dans le cas de la soi-disant origine guévaresque du style euphuiste. — (René Pruvost, Robert Greene et ses Romans (1558–1592) : Contribution à l’Histoire de la Renaissance en Angleterre, Paris, 1938)
    • Et au rebours, un Pedro de Luxán est de goût assez éclectique pour marier dans ses dialogues la surabondance guévaresque avec la sobriété érasmienne. — (Marcel Bataillon, Érasme et l’Espagne : Recherches sur l’histoire spirituelle du XVIe siècle, 1998 (originellement 1937))
    • Voilà la conception guévaresque du vice, ce qui n’a pas empêché son traducteur bavarois et ses lecteurs dans les monastères de vanter les libations en l’honneur de Bacchus. — (Bulletin hispanique, Volumes 35-36, Éditions Bière, 1933)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]