guichet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du normand viquet ou viket, lui même provenant soi de l'anglo-normand vic ou vieux norrois vik.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
guichet guichets
\gi.ʃɛ\
Guichet (1) ouvert dans une porte cochère.

guichet \gi.ʃɛ\ masculin

  1. (Architecture) (Menuiserie) Petite porte pratiquée dans une grande.
    • […] et, faisant traverser à Gurth une cour pavée, le fit sortir par un guichet pratiqué à la porte d’entrée, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    1. (Menuiserie) Petite ouverture ou fenêtre pratiquée dans une porte, dans un grillage et par laquelle on peut parler à quelqu’un ou lui faire passer quelque chose, sans être obligé d’ouvrir la porte.
      • Le 24 avril 1917, de Tascher tente de s'évader. Un feldwebel couche dans la pièce voisine de la sienne et un petit guichet permet de voir ce qui se passe. — (Jacques Mortane, La guerre des airs : Traqués par l’ennemi, Baudinière, 1929, p.134)
    2. (En particulier) (Religion) Sorte de petit volet qui se ferme sur la jalousie du confessionnal, du côté du confesseur.
      • […] ; en fin de compte, il refusait de m’absoudre ; bien heureuse encore lorsqu’il ne me fermait pas brutalement, dès les premiers mots, le guichet du confessionnal, au nez. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    3. (Par extension) Ouverture pratiquée dans un mur ou aménagée dans une cloison à claire-voie par laquelle on communique avec les employés d’une administration publique ou privée.
      • J'ai si souvent fait buisson creux, dans mes tentatives précédentes, que je n'ose plus me présenter au guichet de la gare. A quoi bon ? — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 52)
      • Au musée des Arts Anciens du Namurois, la dame du guichet fut instantanément conquise par notre petite fille. « Comme elle est mignonne ! Une vraie arsouille ! » roucoulait-elle. — (Harry Pearson, Un géant au Plat Pays: Séjour chez les Belges, traduit de l'anglais par Sylvain Gilmont & Laure Harmegnies, Avin/Hannut : Editions Luce Wilquin, 2003)
    4. (En particulier) (France) (Architecture) Quelqu’une des grandes ouvertures voûtées qui font communiquer les cours intérieures du Louvre avec l’extérieur.
      • De Mouy descendit de cheval, jeta la bride aux mains de son laquais, s’achemina vers le guichet, se fit reconnaître de la sentinelle, introduisit La Mole dans le château, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. V)
  2. (Mobilier) Portes d’une armoire, d’un buffet, en parlant d’armoires à l’ancienne mode.
    • Armoire à quatre guichets, à six guichets.
    • Les guichets d’un bureau de poste, de la caisse dans une maison de banque. - Adressez-vous au guichet des renseignements.
  3. (Cricket) Chacune des deux structures fabriquées en bois que le batteur doit défendre.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]