guillemeter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : guilleméter

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De guillemets.

Verbe [modifier le wikicode]

guillemeter \ɡij.mə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) Mettre (un texte, une phrase) entre guillemets.
    • Le foyer de cette lumière était « la magnificence intellectuelle » du chef du gouvernement.
      Le terme que je guillemette est médiocre.
      — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 211)
  2. (Rare) Signaler à l’attention.
    • La terra incerta apparaissait sitôt franchies les limites des communes de Chasseneuil, de Migné ou de Nuret, elle guillemetait ou italisait aussi à l’oral, me faisant sentir, dans le ton, que la terra incerta était de mon vocabulaire. — (Gérard Laplace, La pierre à boire, 2008, p. 180)
    • C’était un homme à intentions, beau parleur, qui soulignait ses sourires et guillemettait ses gestes. — (Victor Hugo, Les Misérables, troisième partie — Marius, tome 5, 1862 p. 238)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Composés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]