guinée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Guinee, Guinée

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Charles II d’Angleterre fit frapper les premières guinées avec de l’or venu de Guinée.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
guinée guinées
\gi.ne\
Une pièce de guinée (1).

guinée \ɡi.ne\ féminin

  1. (Histoire) Pièce de monnaie britannique en or frappée de 1663 à 1813, valant entre 20 et 30 shillings (1-1,5 livre) selon le cours de l’or jusqu’en 1717 et 21 shillings (1,05 livre) depuis[1][2].
    • Si tu réussis à faire venir Nazira dans mon magasin, seule, sans sa mère, je te donnerai une guinée de récompense. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
  2. (Désuet) Sorte de toile, de mousseline[2].
    • Le marché de Kankan est toujours fourni de marchandises européennes, apportées par les marchands mandingues, telles que fusils, poudre, calicots imprimés, guinées bleues et blanches, ambre, corail, grains de verre et quincaillerie. — (René Caillié, Voyage à Temboctou et à Jenné, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  3. (Désuet) Cuir préparé, buffle[2].

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]