gup

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparaît en 1732 dans le dictionnaire français-breton de Grégoire de Rostrenen[1][2]. À comparer au grec ancien γύψ, gúps (« vautour, oiseau au bec courbe ») et à l’anglo-saxon gïw, gïow. Pourrait être un emprunt savant au grec ancien[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel
Non muté gup guped
Adoucissante cʼhup cʼhuped
Durcissante kup kuped

gup \ˈɡypː\ masculin

  1. (Ornithologie) Vautour (famille des Accipitridae).
    • Ar gup a ia d’ezhi, digor ha lemm he vek [...]. — (Gabriel Milin, Marvaillou grac’h-koz, Brest, 1867, page 20)
      Le vautour fond sur elle, le bec ouvert et acéré.
    • Kazi ’vit rei tu d’hon cʼhreden, en em ziskoue d’imp guped a liou louet o nijal ’vel pikolo sparfeled a-uz d’an draouien, hag o troieta en dro d’ar gigeri. — (Louis Le Clerc, Ma beaj Jeruzalem, Sant-Brieg, 1902, pages 209-210)
      Comme pour donner raison à notre opinion, des vautours de couleur grise se montraient volant comme d’énormes éperviers au-dessus de la vallée, et tournoyant autour de la boucherie.
    • Uhel-uhel, en oabl glas trellus, e plave ur gup, difiñv, e-giz ouzh o spiañ. — (Youenn Drezen, Sizhun ar breur Arturo, Éditions Al Liamm, 1971, page 51)
      Très haut, dans le ciel bleu éblouissant, un vautour planait, immobile, comme nous épiant.
    • Me a zo diwar re a wrez amañ, hag a cʼhwez eoul olivez, hag a ziegi, hag a cʼhuped en oabl glas-berv abaoe ur viken, hag a winiegoù meinek, hag a venezioù o kelcʼhiañ kêr, kras, moal, dilevenez ha re zifiñv en holl. — (Youenn Drezen, An dour en-dro d’an inizi, Éditions Al Liamm, 1972, page 11)
      J’en ai plus qu’il ne faut de chaleur ici, et d’odeur d’huile d’olive, et de paresse, et de vautours dans le ciel bleu ardant depuis une éternité, et de vignes caillouteuses, et de montagnes encerclant la ville, desséchées, dénudées, sinistres, et beaucoup trop immobiles.

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gup sur l’encyclopédie Wikipédia (en breton) Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. Martial Ménard, Devri : Le dictionnaire diachronique du breton, 2018 → consulter cet ouvrage
  2. Grégoire de Rostrenen, Dictionnaire François-Celtique ou François-breton, chez Julien Vatar, Rennes, 1732
  3. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce