gypse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : gypsé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIVe siècle)[1] Du latin gypsum (« pierre à plâtre »)[1][2], emprunté au grec ancien γύψος, gýpsos (« plâtre », « (pierre) qui grille au feu »), apparenté à l’arabe جبس, jibs[3]. Le gypse est dit aussi جص, jiss' en arabe, terme dont la racine remonte à la vieille Mésopotamie[4], lequel a donné l'ancien nom de gypse gich[5] dont on trouve la trace en ancien français sous les formes gip, gif ou gist[6].

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
gypse gypses
\ʒips\
Cristal de gypse. (1)

gypse \ʒips\ masculin

  1. (Minéralogie) Espèce minérale composée de sulfate hydraté de calcium de formule brute CaSO4, 2(H2O).
  2. Roche évaporitique.

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe gypser
Indicatif Présent je gypse
il/elle/on gypse
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je gypse
qu’il/elle/on gypse
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
gypse

gypse \ʒips\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe gypser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe gypser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe gypser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe gypser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe gypser.

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. a et b « gypse », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  2. « gypse », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  3. William Muss-Arnolt, On Semitic Words in Greek and Latin, American Philological Association, 1892, p. 69
  4. Olympe Lemut et Roland Laffitte, « Deux noms de minéraux mésopotamiens parvenus jusqu’à nous : gaṣṣu et napṭu », in Bulletin de la SELEFA nº 14, LIBRAIRIE ORIENTALISTE PAUL GEUTHNER, Paris, pages 39-44
  5. Alphonse Tavernier, Supplément au Nouveau Dictionnaire de médecine, Tome1, Paris, 1826, p. 802
  6. Algirdas Julien Greimas, Dictionnaire de l'ancien français, Larousse, Paris, 1992