hémistiche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Via le latin hemistichium, du grec ancien ἡμιστίχιον, êmistikhion (« id. »), dérivé de στίχος, stikhos (« vers ») avec le préfixe ἡμι-, hemi- (« mi- »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
hémistiche hémistiches
\e.mis.tiʃ\

hémistiche \e.mis.tiʃ\ masculin

  1. (Poésie) Moitié d’un vers alexandrin.
    • pour avoir l’air de comprendre l’hémistiche du poète de Vénuse, — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 95)
    • LES VARIÉTÉS DE L’HEXAMÈTRE
      Partagé en deux hémistiches ce vers devient le priapéen ; Le buccolique, quand il l’est en deux, et une dipodie, séparées par une pause. Les deux premières dipodies forment le vers alcmanien ; Les deux dernières le phalisque ; La dernière l’adonique ; Le dernier hémistiche forme le phérécratien ; Une fraction d’un spondée et de deux dactyles forme un glyconique ; Et une fraction impaire forme le dactylique tétramètre catalectique. C’est un composé de trois pieds et demi ou une epthémimérie. Le miurus ou téliambe, mentionné dans le même tableau, n’est que le résultat d’un accident prosodique. Mais chacune de ces variétés a sa valeur mimique.
      — (Émile-Jacques Pérès, Noologie : ou, Philosophie de l’intelligence humaine, troisième volume, A. Durand, Éditeur, Paris, 1865)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]