halluciner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de halluciné. Relevé pour la première fois chez Victor Hugo (1862) dans le sens transitif. Se diffuse dans le langage « des jeunes » (Années 1980) comme intransitif.

Verbe [modifier le wikicode]

halluciner \a.ly.si.ne\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Produire des hallucinations, rendre halluciné.
    • L’échafaud, en effet, quand il est là, dressé et debout, a quelque chose qui hallucine. — (Victor Hugo, Les Misérables (Tome 1, chapitre 4), Lacroix 1862)
    • Son propre corps dans les ténèbres hallucinait M. Godeau. — (Marcel Jouhandeau, Monsieur Godeau intime, Gallimard, nrf, 1926, page 171)
    • Dès 1760, le philosophe suisse Charles Bonnet décrivit ce tableau chez son propre grand-père porteur d’une cataracte bilatérale sévère et qui hallucinait des oiseaux et des bâtiments. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 81)
  2. (Transitif) Obséder l’esprit de ; hanter.
    • En sorte que le persécuté vieillard réagira particulièrement contre ceux qui lui volent ses biens, tandis que le persécuté adulte réagira surtout contre ceux qui l’hallucinent ou lui prennent sa pensée. — (M. Mabille, Congrès des aliénistes et des neurologistes, Bordeaux 1er août 1895, Archives de neurologie, volume 30, 1895, page 223)
    • Ton Agster et les autres ne sont que des escroguignols, des égareurs, des champignons maudits qui hallucinent une flopée de gobeurs dans ton genre ! — (Denis Guelpa , Le bâtard de Calvin, L'Âge d'Homme, 1988, page 118)
  3. (Transitif) Imaginer parce qu’on a une hallucination.
    • Ali développe à l’égard des chenilles une aversion sans bornes qui le pousse à les halluciner sur les murs de la maison, le bord du lit, ou parfois dans son assiette. — (Alice Zenitzer, L’Art de perdre, partie 2, 2017)
  4. (Transitif) (employé pronominalement) Devenir halluciné.
    • Lorsque, seul en face de la grande Vierge dorée, il s'hallucinait jusqu'à la voir se pencher pour lui donner ses bandeaux à baiser, il redevenait très jeune, très bon, très fort, très juste, tout envahi d'une vie de tendresse. — (Émile Zola, La Faute de l'abbé Mouret, G. Charpentier, 1875, page 1287)
  5. (Intransitif) Avoir une hallucination, une vision, une sensation incroyable. Note : Halluciner n’apparaît cependant comme verbe intransitif dans aucun dictionnaire classique.
    • Ils hallucinent en voyant les dégâts et les destructions provoqués. — (Sami Al-Sharif, L’éternel perdant de Bagdad à Jérusalem, 1995)
    • Ils hallucinent même carrément quand ils apprennent que Ronaldo, il a touché 43 millions d’euros pour aller jouer au Real de Madrid. — (Alexis Normand, Le blues de la mygale, 2003)
  6. (Intransitif) (Figuré) Par exagération, pour signifier un fort étonnement.
    • J'ai halluciné quand j'ai entendu ça !
    • Mon frère va halluciner quand il va voir mon nouveau vélo !

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]