haruspice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin haruspex composé de l’étrusque haru (« entrailles ») et de spicio (« regarder »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
haruspice haruspices
\a.ʁys.pis\

haruspice \a.ʁys.pis\ masculin

  1. Devin, d’origine étrusque, qui faisait profession d’annoncer l’avenir, soit par l’observation de la foudre, soit par l’inspection des entrailles d’animaux sacrifiés.
    • Le succès de l’haruspicine ne se limitait pas à la religion officielle. Une foule d’haruspices privés proposait ses consultations au public moyennant finance : dans la Carthage du IVe siècle apr. J.-C., le futur saint Augustin, alors étudiant, y eut encore recours. — (Dominique Briquel, Les Étrusques, collection « Que sais-je ? », Presses Universitaires de France, 2005, 3e éd., 2016, p. 89)
    • Au matin du 15 mars 44 avant notre ère, l’haruspice étrusque Titus Vestricus Spurinna mit en garde Jules César, l’adjurant de ne pas se rende au Sénat ce jour là […] César, impérial, ne tint pas compte de l’avertissement ; Il se rendit au sénat où il fut assassiné de vingt-trois coups de poignard. — (Alain Rémond, De l’utilité des haruspices, journal La Croix, page 5, 11 mars 2016)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]