henné

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Henne, henne

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1681). De l’arabe حِنّاء, ḥinnāʾ  [1]. Voir également kenna et alcana.
À comparer à l’ancien français alcanne (1256) ; également alchane et encanne ; termes issus du latin médiéval alchanna, dérivé du même mot arabe avec agglutination de l’article.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
henné hennés
(h aspiré)\e.ne\

henné masculin

  1. (Botanique) Lawsonia inermis, arbuste de la famille des lythracées, originaire de l’Afrique, et qui donne un colorant.
    • Le henné est la feuille d’un arbrisseau qui pousse particulièrement en Perse; la cueillette de ces feuilles a lieu deux fois pendant l’année ; […]. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924, p. 147)
  2. (Par extension) (Cosmétologie) Teinture rouge ou jaune tirée des feuilles pulvérisées de cet arbuste, qui sert aux femmes, en Asie et en Afrique, pour se colorer les ongles ou les cheveux.
    • Coiffées selon l’usage du pays, avec des tresses de laine rouge et des tresses de cheveux gris teints au henné en orangé vif, elles portent de lourds anneaux dans leurs oreilles fatiguées, […]. — (Isabelle Eberhardt, Pleurs d’amandiers, 1903)
    • Elle teignait au henné la paume de ses mains. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

arbuste

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • henné sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]