hennuyer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Hennuyer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De Hainaut (ancien comté de l’Empire Germanique, dont la partie méridionale devint française au XVIIe siècle lors du traité de Nimègue).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin hennuyer
\ɛ.nɥi.je\
hennuyers
\ɛ.nɥi.je\
Féminin hennuyère
\ɛ.nɥi.jɛʁ\
hennuyères
\ɛ.nɥi.jɛʁ\

hennuyer \ɛ.nɥi.je\

  1. (Géographie) Qui concerne le Hainaut.
    • Certaines interférences avec le gothique hennuyer expliquent peut-être l’adoption fréquente, au sud, de collatéraux à pignons —encore que l’abbatiale gothique de Saint-Martin en fournît un exemple a Tournai même. — (Constant Pirlot, Pierre Mardaga, Province de Hainaut, arrondissement de Tournai, 1978)
    • Le treizième des miracles accomplis par l'intercession de Saint Louis et rapportés par Guillaume de Saint-Pathus met en lumière un chevalier hennuyer, Nicolas de Lalaing. — (Xavier Ηélary, L'armée du roi de France, La guerre de Saint Louis à Philippe le Bel, Perrin, 2012 ISBN: 978-2-262-04075-8)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]