herbier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle)[1] Du latin herbarium[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
herbier herbiers
(h muet)\ɛʁ.bje\
Photographie de la couverture d’un vieil herbier.
Un ancien herbier (sens 1).
L'herbier (2) d'un musée.
Un herbier (3).
Un herbier (4)
b. L’herbier (5) ou rumen

herbier (h muet) \ɛʁ.bje\ masculin

  1. (Botanique) Collection de plantes desséchées, conservées dans un but scientifique qui sert de support physique à différentes études sur les plantes, et principalement à la systématique.
    • Cette espèce n’existe ni dans les herbiers ni dans les collections européennes d’Orchidées vivantes ; elle n’est connue des orchidologues que par la description qu’en a donnée un excellent botaniste mexicain, La Llave, mort à la fleur de l’âge. — (« Miscellanées : Orchidées (quatorzième article) », dans le Journal d’horticulture pratique de la Belgique: ou guide des amateurs et jardiniers, sous la direction d’Henri Guillaume Galeotti, 12e année, Bruxelles : chez F. Parent, 1854-1855, page 48)
    • J’ai été tellement charmé par les innombrables plantes rares que je foulais aux pieds de mon cheval que, sans plus songer à suivre ma route, je me suis arrêté d’abord pour arracher une plante, puis j’en ai aperçu une autre qui manquait à mon herbier, une autre après, ainsi de suite. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Il ne devait d’abord décrire que les Mousses rapportées du Mexique par MM. Bourgeau et Hahn, mais il a pensé ensuite qu’il serait utile de porter son attention sur l'ensemble de la flore bryologique de cette vaste partie de l’Amérique. Il a été conduit ainsi à étudier 36o espèces de Mousses mexicaines, parmi lesquelles un grand nombre étaient inédites, quoique reconnues nouvelles par M. Schimper, qui les possédait dans son herbier, ou ont été nommées et décrites, pour la première fois, par M. Bescherelle lui-même.— (Revue des sociétés savantes, 1873, page 26)
    • À la même époque, BERTRAND, instituteur à Plainemont, étudiait spécialement la région de Fougerolles et de Saint-Loup pour laquelle il constitua un herbier qu’il légua à l’École normale d’Instituteurs de Vesoul. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 3)
    • Parmi les quelque 250 espèces de plantes et d’arbres répertoriées et mises en herbier durant l’expédition, un petit arbuste illustre parfaitement les adaptations si particulières de l’écosystème calédonien. — (Yann Chavance, Nouvelle-Calédonie, paradis naturaliste sur lemonde.fr. Mis en ligne le 5 décembre 2016, consulté le 1 mai 2019)
    • Jardin dickinsonien –
      Un enchevêtrement
      de tiges, feuilles et fleurs
      de sucepin,
      venant
      d’un herbier iridescent,
      envahit
      le jardin panoramique

      de ma vitre givrée.

      — (Cornéliu Tocan, Chutes microscopiques. 50 micronouvelles illustrées, Créatique, Québec, 2020, pages 59-60)
  2. (Par extension) Lieu qui abrite ce genre de collection.
    • C’est au jardin botanique de New York, qui renferme le second plus riche herbier du monde, que le futur responsable de l’Herbier part pour les besoins de sa thèse.— (Virginie Bloch-Lainé, Graines de savoir, Next, 24 avril 2019)
  3. (Par extension) Herbier artificiel, collection d’estampes contenant des figures de plantes.
    • L’Herbier d’Otto Brunfels (1532) énumère, en tant que nouvelles bases de l’économie jardinière : salsifis, haricots, pois, aulx et oignons, choux pommés, raves et navets. — (Jean Pierre Cuvillier, L'Allemagne médiévale: naissance d'un état , VIIIe-XIIIe siècles, Éditions Payot, 1979, page 419)
    • L’usage réel de ces herbiers enluminés pose question. Si certains portent des marques de lectures témoignant d’une utilisation pratique, la plupart constituent des ouvrages d’apparat et relèvent d’une production somptuaire.— (Alice Laforêt, Peindre l’arbre au Moyen Âge. Les herbiers enluminés de la Bibliothèque nationale de France., histoirebnf.hypotheses.org le 10 mai 2017)
  4. (Écologie) Prairie subaquatique formée de plantes phanérogames.
    • Fécondées par les libellules, poussant sans troncs ni racines à même les pierres (les Wayanas les nomment wïja, ou "peau de caillou"), ces plantes, très fragiles, sont des îlots de vie dans un désert aquatique. Leur rôle auprès des poissons est similaire à celui des herbiers méditerranéens de posidonie : abriter les petits et les juvéniles, et offrir une source d’alimentation aux plus gros. Parmi lesquels Tometes lebaili, le nouveau venu. — (Catherine Vincent, le piranha herbivore espèce patrimoniale en guyane sur lemonde.fr. Mis en ligne le 10 mars 2003, consulté le 1 mai 2019)
    • Dans les herbiers de podostémacées se rencontrent principalement des éphémères (50% des invertébrés observés), des diptères et surtout des larves de simulies (25% des invertébrés), des larves de papillons (Lépidoptères), de phryganes, de libellules, de demoiselles, de coléoptères... On y trouve aussi des vers et des acariens. — (François J. Meunier, Piranhas enivrés: des poissons et des hommes, 2004, page 30)
    • Forêts de palétuviers présentes sur près des trois quarts des côtes tropicales, les mangroves jouent un rôle majeur pour la préservation des littoraux et la subsistance des populations. Elles protègent les herbiers marins et les coraux en filtrant les ruissellements, elles servent de site de reproduction pour les poissons et absorbent de grandes quantités de carbone présent dans l’atmosphère. — (Climat: la mangrove « meurt de soif » en Australie, Good Planet Info le 14 mars 2017)
    • Encadrer le mouillage apparaît nécessaire pour protéger les herbiers de Posidonie, ces organismes sous-marins qui font partie des plus anciens de la planète qui couvrent notamment quelque 33,5 % des fonds marins de la Provence-Alpes-Côte d'Azur.— (Amarrer son yacht en Méditerranée va devenir plus compliqué, Le Point, 30 avril 2019)
    • À Toulouse le fond de la Garonne est donc marneux, les poissons ne trouvent plus de places pour frayer et les plantes aquatiques s’enracinent plus facilement, formant des herbiers qui couvrent des surfaces considérables. — (Boris Presseq, Algues, mousses, plantes flottantes... qu’est-ce qui pousse dans l’eau à Toulouse ?, Muséum de Toulouse, 24 août 2017)
  5. (Vieilli) Panse, rumen, poche de l'estomac des bovins, et des ruminants en général.
    • L’estomac est divisé en quatre poches ou estomacs bien distincts ; 1° la panse, aussi appelée rumen, herbier ou double, vaste cul-de-sac correspondant au jabot des Oiseaux où arrive d’abord et sont placés, en état de macération les aliments secs ou ligneux aussitôt qu’ils ont été avalés, cette panse occupe une grande partie de l’abdomen. — (Jean-Charles Chenu, Pachydermes, ruminants)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]