hexamètre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin hexameter (variante hexametrus), sens identique, issu du grec ancien ἑξάμετρος composé de ἕξ, héx (« six ») et μέτρον, métron (« mesure », « mètre »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hexamètre hexamètres
\ɛg.za.mɛtʁ\

hexamètre \ɛg.za.mɛtʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Versification grecque et de Versification latine) Long de six pieds.
    • L’Iliade et l’Énéide sont en vers hexamètres.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hexamètre hexamètres
\ɛg.za.mɛtʁ\

hexamètre \ɛg.za.mɛtʁ\ masculin

  1. Vers de six pieds.
    • …les bordereaux ne stimulent guère le goût des romans. Et ce n'est pas le rugueux contact avec la Françafrique de Jacques Foccart et Charles Pasqua qui fit progresser le Corrézien dans la science des hexamètres, non plus que dans l'ethnologie des Peuls…. — (Marc Lambron de l'Académie Française), -Chirac, homme du monde- Journal Le Point, page 78-82, n° 2284, 16 juin 2016)
    • Les distiques grecs et latins sont ordinairement composés d’un hexamètre et d’un pentamètre.
    • LES VARIÉTÉS DE L’HEXAMÈTRE
      Partagé en deux hémistiches ce vers devient le priapéen ; Le buccolique, quand il l’est en deux, et une dipodie, séparées par une pause. Les deux premières dipodies forment le vers alcmanien ; Les deux dernières le phalisque ; La dernière l’adonique ; Le dernier hémistiche forme le phérécratien ; Une fraction d’un spondée et de deux dactyles forme un glyconique ; Et une fraction impaire forme le dactylique tétramètre catalectique. C’est un composé de trois pieds et demi ou une epthémimérie. Le miurus ou téliambe, mentionné dans le même tableau, n’est que le résultat d’un accident prosodique. Mais chacune de ces variétés a sa valeur mimique.
      — (Émile-Jacques Pérès, Noologie : ou, Philosophie de l’intelligence humaine, troisième volume, A. Durand, Éditeur, Paris, 1865)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]