hiérodule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ἱεροδούλη, hierodoúlê, de ἱερός hiéros (« sacré ») et de δούλη doúlê (« esclave de sexe féminin »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hiérodule hiérodules
\je.ʁɔ.dyl\

hiérodule \je.ʁɔ.dyl\ masculin et féminin identiques

  1. (Grèce ancienne et Anatolie) Esclave du temple dédiée à un dieu ou une déesse particulière, avec une connotation fréquente de prostituée sacrée.
    • Les prêtresses d’Ishtar en Mésopotamie étaient des hiérodules.
    • À Corinthe, la hiérodule est la courtisane sacrée attachée au temple d’Aphrodite.
    • Les fidèles qui recherchaient l’accomplissement spirituel se rendaient au Temple, où ils s’accouplaient avec les prêtresses — ou hiérodules — pour expérimenter le divin à travers l’union charnelle. — (Dan Brown, Da Vinci Code, Traduction Daniel Roche, 2004)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]