homélie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XII) Emprunté au latin homilia, dérivé du grec ancien ὁμιλία, homilía (« réunion, assemblée ») (d’où « leçon d’un maitre ») dérivé de la racine *homou (« ensemble »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
homélie homélies
\ɔ.me.li\

homélie \ɔ.me.li\ féminin

  1. (Christianisme) Discours expliquant les matières de la religion, et principalement l’évangile, en particulier après la lecture de l’évangile.
    • La prédication se faisait tantôt en latin pour les clercs, tantôt en français pour le peuple. C’est dans l’homélie, le sermon, que la langue vulgaire a été employée d’abord, et cet emploi remonte jusqu’au IXe siècle ; […]. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19)
    • J’ai composé sur son dos plus d’une homélie pour l’édification de mes frères du couvent et de beaucoup de pauvres âmes chrétiennes. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Au pluriel) (Par extension) Certaines leçons du bréviaire qui sont des extraits des homélies des pères, et qu’on chante au troisième nocturne des matines.
  3. (Figuré) (Péjoratif) Ouvrage d’esprit, discours où se montre l’affectation de moraliser et qui cause de l’ennui.
    • Aujourd’hui les homélies misérables d’un vieillard cauteleux, ennemi de la République, […], ont servi de texte à de nouvelles inculpations ; […]. — (Danton, Déclaration de guerre aux Girondins, à la Convention, le 10 mars 1793 - Texte du Le Moniteur universel)
    • Trois ans, en chiffres ronds, passés à l’armée, n’avaient pas fait de Monsieur de C. un patriote prêt à donner des fils pour la reconquête de l’Alsace-Lorraine : il laissait ces grands élans à son cousin P., député de la droite, qui remplissait la Chambre de ses homélie en l’honneur de la natalité française. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, Gallimard, 1974 ; coll. Folio, p. 24.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Discours :

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • homélie sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]