honneurs de la guerre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de honneur et de guerre.

Locution nominale [modifier le wikicode]

honneurs de la guerre \Prononciation ?\ masculin pluriel

  1. (Militaire) Respect du vainqueur au vaincu, qui évite ainsi les humiliations qui lui serait réservées, et obtient, avant de quitter la place, de garder ses armes en totalité ou en partie → voir la tête haute.
    • La journée du 7 septembre est occupée à des négociations, car l'article premier demande pour l'armée de Lévis les honneurs de la guerre, ce que refuse le général anglais. « Toute la garnison de Montréal doit mettre bas les armes et ne servira pas pendant la présente guerre », écrit-il en marge du texte. — (Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, vol. 1, « Des origines à 1791 », 2013, p. 470.)
    • (Figuré) Sortir d’un procès avec les honneurs de la guerre.

Références[modifier le wikicode]