hoqueter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1538) De l’ancien français hoqueter. (XIIe siècle) Dans le sens de « secouer ».

Verbe [modifier le wikicode]

hoqueter (h aspiré)\ɔk.te\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Avoir le hoquet.
    • Il hoquète.
  2. (Par extension) Être pris de spasmes et pousser des hoquets.
    • Une main sur la gorge, elle hoquetait, comme si le cœur lui manquait. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • Ça hoquetait tous azimuts avec cocktail de chouinade et reniflettes entrecoupé de tentatives désespérées pour s'exprimer. Comme de juste l'infirmière en chef Jasounette réconfortait l’éplorée. — (Louise Rennison, Le journal intime de Georgia Nicolson, t.4 : A plus Choupi-Trognon, Gallimard Jeunesse, 2012)
  3. (Technique) Fonctionner avec de fréquents à-coups comparables au hoquet, en menaçant de s’arrêter.
    • Notre nouvelle voiture se mit à hoqueter au beau milieu d’un carrefour.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de hoquet (en particulier pour le sens de « avoir le hoquet ») ou composé de hocquier, hochier (« secouer ») avec le suffixe -eter.

Verbe [modifier le wikicode]

hoqueter \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Secouer.
  2. Frapper avec des mouvements saccadés.
  3. Hoqueter, avoir le hoquet.
  4. Chanter un hoquet.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]