hors-d’œuvre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : hors d’œuvre

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Formé de hors de et œuvre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
hors-d’œuvre
(h aspiré)\ɔʁ.dœvʁ\

hors-d’œuvre (h aspiré)\ɔʁ.dœvʁ\ masculin invariable

  1. (Architecture) Pièce qui est en saillie, et qui ne fait pas partie de l’ordonnance générale.
    • Cette partie de l’édifice est un hors-d’œuvre.
  2. (Littérature) Partie d’un ouvrage qui ne dépend pas essentiellement du sujet, et qu’on pourrait retrancher sans nuire à l’ensemble du plan.
    • Cet épisode est un hors-d’œuvre.
    • Les hors-d’œuvre plaisent quelquefois, mais il y en a trop dans cet ouvrage.
  3. (Cuisine) Certains mets que l’on sert après le potage ou au début du repas.
    • Il y avait aussi, comme hors-d’œuvre, des tranches rouges qu'on étendait sur du pain noir en le saupoudrant de poivre : c'était du saumon fumé. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 45)
    • […] : ce sont des sauterelles (jerâd). […]. Le soir, Mohammed m’en sert un plat en guise de hors-d’œuvre. On mange surtout l’abdomen des femelles, gonflé d’œufs avant la ponte. Et réellement, bouillies dans l’eau salée, puis frites, elles constituent un mets qui n’est pas à dédaigner. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
    • Comme hors-d’œuvre, il y avait du poisson crû macéré dans le jus de citron sauvage et servi avec des sauces savamment aromatisées, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du Soleil; t.1, de New-York à Tahiti, 1929)
    • Les hors-d’œuvre disparaissaient avec les banalités d’une conversation qui attend le dessert pour se dessiner. — (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.88)
  4. (Figuré) Ce qui n’est pas principal.
    • Mais alors il devenait inutile de calculer l’hendécagone. Et ce n’est pas là un polygone d’un calcul aisé comme le triangle et le carré dont Ptolémée a fait mention en hors-d’œuvre. — (Joseph Bidez, Albert Joseph Carnoy & Franz Valery Marie Cumont, L’Antiquité classique, vol.2, imprimerie Marcel Istas, 1933, page 185)
    • Aux yeux du matérialiste, les corps célestes sont d’inutiles hors-d’œuvre.

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Invariable
Masculin
et féminin
hors-d’œuvre
(h aspiré)\ɔʁ.dœvʁ\

hors-d’œuvre masculin et féminin identiques

  1. (Architecture) Qui est en saillie, qui est détaché du corps d’un bâtiment, qui ne fait pas partie de l’ordonnance générale.
    • Un cabinet hors-d’œuvre.
    • Ce bâtiment a tant de mètres hors-d’œuvre.
  2. (Littérature) Qui n’est pas lié directement au sujet.
    • Cette description est hors-d’œuvre.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]